La guttation, c’est en gros l’exsudation de gouttelettes de sève par les plantes – à ne pas confondre avec la rosée, qui n’est que la condensation de l’humidité de l’air !

Ces gouttelettes constituent une source d’eau pour les abeilles. Or lorsque la plante (ou la semence) a été traitée, cette eau de guttation est contaminée par les pesticides utilisés ! Généralement l’exposition à ce risque est minimisé dans les études d’impact (comme c’est étrange), car l’importance de cette ressource en eau pour les abeilles aurait peu été étudiée…

Lorsqu’une abeille boit l’eau de guttation venant d’une plante traitée avec un néonicotinoïde, elle s’intoxique. Voici une vidéo très explicite de l’université de Padoue, datant de 2009 et réalisée avec du maïs (semences enrobées).

L’abeille exposée meurt en 25 minutes…