You are currently browsing the category archive for the ‘Tout et rien’ category.

Bande-son : Astor Piazzolla – Otoño

Vous reprendrez bien encore un peu d’automne ?

La récolte ne date pas de cette année, c’est un bon cru qui a déjà un peu vieilli.

Nous avions trouvé plein de bonbons en chemin… lendemain d’Halloween.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Bande-son : Wolf Larsen – Kitchen Door

C’est comme apprendre à rouler en vélo avec une cheville foulée, m’avertit-elle.
C’est possible, mais plus difficile.

Nous sommes en entretien préalable à l’inscription à une formation MBSR accélérée, proposée au boulot. En réponse à l’une de ses questions, je viens de lui évoquer en deux mots la situation chamboulée dans laquelle je me trouve : le cancer de mon Papa, la séparation avec AàG… je passe sous silence le reste dont je n’ai aucune envie de lui parler.

J’entends bien sa réponse mais je me demande si, alors, tout le monde n’apprend pas le vélo avec un handicap ou l’autre.

Y aurait-il vraiment des gens qui commencent à apprendre la méditation en pleine conscience alors qu’ils ne ressentent aucune difficulté dans leur vie ?

Bande-son : Les Ogres de Barback – De rien !

Grâce à la photo de truc de Dr. CaSo, je me suis replongée dans une promenade faite un automne précédent. Je vous livre les potentiels candidats :

Je soupçonne l’automne d’être bipolaire. Parfois aussi incendiaire que cet arbre, parfois aussi morne que ces champs.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Quand on veut se dépasser, cela se traduit parfois par… dépasser les autres. Ce qui n’a rien à voir bien sûr.

Ma filleule (en jupe rouge) n’a pas été tout en haut, elle s’est contentée de dépasser l’autre fillette. Ensuite elle a voulu aller sur des jeux réservés aux plus de 7 ans alors qu’elle venait d’en fêter 6, et comme je suis une mauvaise marraine je lui ai dit OK.

Il n’y avait là aucun autre enfant et elle s’est surpassée en franchissant des obstacles rendus encore plus compliqués par sa petite taille. Obstacles devant lesquels son grand frère s’est retrouvé bloqué tout penaud lorsqu’il a voulu s’y essayer 1/2h plus tard.

Ah ah, oui je vais vous parler de la sécheresse. Moi qui habite le Belgikistan. Sans rire.

Un dessin valant mieux qu’un long discours, voici la déviation par rapport à la normale (càd les moyennes mensuelles des 30 dernières années) :


source

Autrement dit, depuis juillet 2016 il ne pleut franchement pas assez 😦 Les déficits s’accumulent, particulièrement sur le sud et sud-ouest du pays.

Le prochain qui se plaint de la pluie… je l’encourage à pleurer, ça fera toujours quelques millilitres de pris 😛

Bande-son : Iggy Pop – Lust for Life

Suite à la fermothérapie, j’ai ramené un devoir à faire à la maison : de la ratatouille 🙂

Une partie est allée directement dans nos bienheureux estomacs, une autre au surgélateur, et avec la dernière j’ai fait… mes premières conserves ! *fière*

Quand j’ai vu des micro-bulles s’échapper dans l’eau de la casserole, j’ai bien cru que c’était fichu… mais pas du tout, l’eau n’est pas entrée dans les bocaux et le vide s’est bien créé.

J’ai tout de même une interrogation : j’ai lu qu’il fallait les « déverrouiller » pour le stockage et je ne comprends pas pourquoi ?

Bien sûr Miss s’en tamponne… Ah si seulement je faisais des conserves de campagnols !

Son duvet de non-convalescent s’étoffe de jour en jour. Voilà un avantage – hélas le seul indéniable, jusqu’à présent – de cette nouvelle chimio qu’il supporte encore plus mal que les précédentes.

Je lui ai demandé si ça n’avait pas au moins un effet positif sur son moral ?
Dubitatif, il m’a répondu : c’est un peu tiré par les cheveux.

Bande-son : Iggy Pop – The Passenger

Ça fait du bien de déconnecter quelques jours ! Je suis sûre que la fermothérapie a beaucoup d’avenir 🙂

Mode d’emploi :

– planter sa tente dans un lieu bucolique

– mise en jambe : attraper un frelon avec un bocal à confiture en slalomant entre 8 ruches


(il a été libéré après photo, c’était pour l’identifier avec certitude)

– brosser un fauve

– se faire de nouveaux amis patibulaires mais presque

– manger des légumes trop bons (n’étant pas cruelle, je ne vous évoquerai pas la linzertorte aux framboises)

– tenter d’imiter les poses du Maître yogi

– trouver un langage commun (= celui de l’estomac et des câlins)

– changer de point de vue

– apprendre les stratégies gagnantes

– regarder les fleurs et écouter pousser les légumes

– avoir l’œil

– admirer le ballet des nuages

– s’ancrer

MERCI

Commentaires récents

Dr. CaSo sur Moisson d’automne
dieudeschats sur =^.^=
Mahie sur =^.^=
Ksé sur =^.^=
nays3 sur =^.^=

Archives

Member of The Internet Defense League

Conditions d’utilisation

Vous pouvez utiliser les textes et photos de ce site à condition que vous en citiez/linkiez la source et que l'usage ne soit pas dégradant.
Aucune utilisation à des fins publicitaires (i.e. commerciales, politiques, etc.) n'est autorisée.
Si vous souhaitez utiliser une photo à des fins privées (fond d'écran, etc.) : servez-vous, c'est fait pour !!

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.