Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Bande-son : Lhasa de Sela – La marée haute

Parfois le courage est de rester.

Parfois le courage est de partir.

Séquence désespoir : je n’ai pas de balançoire ni de trampoline dans le jardin, pas de jeux dans la maison… ah mais si, on a un awélé ! Je ne me souviens plus trop des règles par contre.

« C’est pas grave Marraine, je vais en inventer ! » S’ensuit une intense réflexion puis : « on va jouer à la banque ».

Jouer à la banque ?! Euh… ok. Ah et c’est moi « la banque » ? J’en suis ravie !

Et voilà comment en une soirée, cette apprentie escroc-faussaire me montrera ses aptitudes à dévaliser les comptes bancaires de sa famille et d’inconnus en usurpant les identités, déguisant sa voix, allant jusqu’à créer de fausses cartes d’identité… 😯

Sous ses boucles blondes et son air angélique, ma filleule de 6 ans est redoutable.

Là où sa tête valait de l’or, c’est à la toute fin, quand elle s’est rendue compte que la banque s’était discrètement mais généreusement servie tout au long de la partie !

Il ne fallait quand même pas laisser se perdre la leçon ^^

Au bord du temps le cœur s’arrête
et ne meurt pas. Le temps s’arrête,
il fait si froid. Le cœur tout nu
jette des cris qui restent sans réponse.

Bande-son : Juliette – Aller sans retour

Une sœur de cœur concluait ses réflexions par un « c’est rigolo, on approche les hommes comme on approche les chats ». Chacune avec sa façon bien à soi…

Alors, vous, comment approchez-vous les chats ? 🙂


N.B. : il se peut que je publie l’une ou l’autre prochaine note sous mot de passe car je ne veux pas infliger mes débordements sentimentaux à tout le monde, ni que Gogole s’en empare.

Bande-son : Juliette – L’Etoile rouge

Parfois bien utile pour regarder la réalité en face.

Nan, pas les bars. Les rince-oeils !

Bande-son : Astor Piazolla – Milonga sin Palabra

Ce n’est pas noir et blanc.

Ça ne l’est jamais…

Bande-son : Charlotte Gainsbourg – L’un part, l’autre reste

L’équilibre est dans le mouvement.

Allez zou un petit film comme ça en passant !

Bande-son : Astor Piazolla – Oblivion

On reprend sa vie – pliée
sur un fauteuil
au pied du lit –
comme un vêtement qu’on soigne.

Archives

Member of The Internet Defense League

Conditions d’utilisation

Vous pouvez utiliser les textes et photos de ce site à condition que vous en citiez/linkiez la source et que l'usage ne soit pas dégradant.
Aucune utilisation à des fins publicitaires (i.e. commerciales, politiques, etc.) n'est autorisée.
Si vous souhaitez utiliser une photo à des fins privées (fond d'écran, etc.) : servez-vous, c'est fait pour !!

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.