La pluie, en Belgikistan, ça nous connaît !

Et comme une image vaut mieux qu’un long discours…

Influence de parapluies durant un épisode pluvieux

(je vous ai quand même mis le lien vers le discours 😉 )

Bon, prochaine publication je parle d’autre chose parce que ça commence à bien faire !

J’ai mal à ma démocratie…

vidéo 1 (1min 14)

vidéo 2 (2min 20)

Y a-t-il un vaccin qui protège de la violence policière ? 😥

qui nous livre un grand message :

« Ne pensez pas que la France était Résistante !
La Résistance n’était qu’une petite fraction de la France, la France était vichyste dans sa grande majorité.
Donc si, aujourd’hui, il y a beaucoup de gens qui baissent les bras, il ne faut pas s’en étonner. Il suffit qu’il y ait une minorité active, solide… Des jeunes qui en veulent, qui considèrent que l’engagement, ça signifie quelque chose et qu’ils ont une responsabilité.
Et bien ils n’ont pas besoin d’être majoritaires…
Il suffit qu’ils soient le levain qui fait monter la pâte.
Et à ce moment-là, nous aurons une France Résistante. »

Stéphane Hessel (1917 – 2013), est un diplomate, résistant, écrivain (auteur notamment du manifeste Indignez-vous !) et militant politique français d’origine allemande

Au 1er avril, par une journée ensoleillée, de nombreux jeunes se sont rassemblés en plein air dans un parc bruxellois.

La veille, un tribunal avait estimé illégales les mesures exceptionnelles prises par l’Etat concernant le covid. Cependant cela n’avait pas annulé les mesures pour autant, l’Etat a juste été condamné à y mettre bon ordre endéans les 30 jours sous peine d’astreinte.

Ce rassemblement était donc illégal, eu égard à ces mesures qui… l’étaient elles-mêmes ! Le Belgikistan est bien le pays du surréalisme.

La police n’y a pas été de main-morte, chargeant avec des chevaux, utilisant des canons à eau, des lacrymo, les « dispersant » deux heures durant… bref.

– C’est honteux ces jeunes qui ont été faire la fête au Bois de la Cambre.
– Oui, un pur scandale cette histoire !
– C’est vraiment des égoïstes, il faudrait les emmener visiter les soins intensifs.
– C’est des irresponsables etc.

Ces personnes outrées discutent dans une pièce où se trouvent 19 adultes et 2 enfants, de différents horizons, réunis pendant des heures, sans masque, avec juste une fenêtre entrouverte. A l’heure où la « bulle sociale » va s’élargir (le 8 mai) pour passer de 1 à… 2 personnes.

Question bonus : qui a pris le plus de risque entre ces personnes bien-pensantes et ces jeunes révoltés ?

.
.
.

Réponse : les jeunes révoltés ont clairement pris le plus de risque pour leur santé, vu comment certains se sont faits piétinés par la police montée !!

(par contre si on parle de risque purement covid, je pense que la réunion à autant de personnes dans une pièce confinée gagne haut la main…)

A votre avis, qu’est-ce que je n’ai plus utilisé depuis le 1er confinement ?

Voulez-vous comprendre facilement pourquoi au moins l’État est capable de prendre les bonnes décisions, au plus on considère que diminuer son pouvoir est la solution ? (alors que c’est le problème)

Peut-être croyez-vous que tout irait mieux si les pays étaient gérés comme des entreprises ?

Alors ce dialogue est fait pour vous :

https://leblogduradis.com/2018/01/02/comprendre-les-fusions-dentreprises-partie-1/

Une lecture à recommander sans modération !

C’est clair, c’est pédagogique, c’est illustré… et ça permet d’ouvrir les yeux sur les mécanismes en cours, les pensées magiques et autres fausses solutions.

Sorry je n’avais pas d’image de radis 😉

Pour comprendre ce qu’est le « Je ne teul’fais pas dire! », faites un tour chez Mahie 😉

Aujourd’hui je me sens : épuisée. Ça fait trop longtemps que je travaille sur le PC jusque passé minuit, week-ends compris. Dernière ligne droite ce soir normalement, pour une des choses à faire du moins.

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : bah je suis pas sortie de la maison… Confinement, télétravail obligatoire, etc. vous connaissez la chanson. J’ai juste parlé 10 minutes avec un collègue par visioconférence. J’ai une vie sociale du tonnerre de Zeus.

J’ai été super contente de : voir que mon club sportif a réussi un « challenge » participatif. Etant privé d’activités et de rentrées pour le moment, ça lui fera du bien de recevoir ce petit subside.

Ça m’a franchement énervé de : quand quelqu’un mange allègrement sa parole en ne respectant rien de ce qui a été convenu, et qu’on te reproche de ne pas utiliser un ton « positif » quand tu soulèves le point (et cerise sur le gâteau, que les autres personnes des deux bords ayant participé s’abstiennent de toute réaction).

La prochaine fois je sors mon plus lumineux sourire et ma plus suave voix pour demander « pourriez-vous s’il vous plaît mettre un peu plus de vaseline, qu’on se rende moins compte que vous nous entubez ? »

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : quand une personne élue par les travailleurs parle sans vergogne comme si elle avait la casquette de la direction… 😥

Je suis grognon : non, je dirais plutôt atterrée, triste et désespérée

Ah si je suis grognon vis-à-vis de WordPress qui cesse soudain d’écrire ce que je tape avec ses sauvegardes automatiques multiples et inopportunes. Même lorsqu’il a fini d’enregistrer, il faut d’abord recliquer avec la souris dans le texte pour qu’il daigne reprendre le fil… ça me saoule.

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : les politiciens et autres suppôts des grandes firmes nous prennent à ce point pour des cons ?

C’est exquis de : entendre les petits roucoulements tout mignons de Madame Kennedy et enfouir mes mains dans sa fourrure si moelleuse ❤

Ça me rend extatique :  de regarder les flammes danser. C’est hypnotisant. Je ne me lasse pas de ce poêle à bois, il me donne une raison de me réjouir quand le froid revient.

En ce moment je lis : Adaptation radicale (Deep adaptation), de Jem Bendell. Une lecture que je recommande à tout le monde pour essayer d’arriver à mieux faire face à ce qui est en train de nous arriver droit dans la gueule.

Je dis « respect » à : mon maraîcher.

Et de manière plus large à tous ceux qui pensent par eux-mêmes, qui résistent au rouleau-compresseur, qui créent des possibles, qui se font les protecteurs de ceux qui n’ont pas de voix, qui mettent en pratique d’autres façons de vivre, qui essayent d’être cohérents avec leurs valeurs et d’inventer un futur solidaire et rempli d’amour.

Je ne résiste pas à : un petit œuf en chocolat, hélas (ça marche aussi avec : un bout de fromage, des fruits secs, etc.)

J’vais t’dire une bonne chose : il y a PLEIN de choses qui tuent plus sûrement et plus largement que le covid et pour lesquelles on ne met pourtant pas en œuvre le quart du tiers des mesures actuelles. Je suis perplexe.

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : un melting-pot éclectique (pléonasme ou périssologie ?)

La pensée hautement philosophique de la semaine : Mieux que rien, c’est pas assez. Less bad is not good.

Je me taperais bien : des asperges. Va falloir patienter encore quelques semaines.

J’ai été raisonnable : oui, je n’ai pas tout envoyé balader. Mais est-ce forcément positif d’être raisonnable ?

Cette semaine pour la première fois j’ai : pleuré à une réunion au boulot. C’est pratique les confcalls sans caméra et en mute.

En moins déprimant, c’est aussi la première fois que j’ai alimenté une de ces appli sportives qui retracent votre parcours, votre vitesse, etc. Bon c’était « pour une bonne cause » et je supprimerai ça asap, mais ça m’a fait rire de voir qu’une promenade que j’avais faite avait pile la forme d’un… canard !

C’est bien la dernière fois que je : oulah, il y a beaucoup de choses que j’aimerais ranger dans cette catégorie mais il ne suffit pas de l’écrire hélas 😀

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : je n’ai pas la tv, n’écoute pas la radio, et essaie de moins lire la presse. Alors ce qui m’a marquée c’est le chapitre concernant la révolution agricole dans le bouquin « Sapiens : Une brève histoire de l’humanité » de Yuval Noah Harari. Y a pas à dire, les cocos : on s’est magnifiquement piégés !

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : me promener en bonne compagnie dans les montagnes ou sous terre

Photos du printemps dernier, lors d’un petit tour pour se dépoussiérer et se bouger les fesses avant l’arrivée des escarres :mrgreen:

Je n’ai pas dû bien comprendre 😉

Je travaillais 4 jours/semaine. A présent je travaille à temps plein et, malgré la diminution de salaire qui accompagne ce changement, je m’en réjouis.

« Gü ? » me direz-vous peut-être.

En fait je passe à 3 jours/semaine dans mon job actuel, et le reste du temps je travaille pour une petite association. Ce n’est pas la reconversion dont je rêvais (ça reste du travail devant écran et le contenu en soi ne va pas beaucoup faire travailler mes neurones) mais bon sang ce que ça fait du bien !

C’est un pas de côté. Un pas vers davantage de sens et de cohérence.
Un petit pas facilité il est vrai par le faible risque pris, mais un grand pas pour moi qui réfléchis trop, toujours à anticiper ce qui pourrait mal se passer et à me retrouver paralysée.

Un pas pour ne plus subir, pour ne plus se sentir impuissant, pour reprendre un peu le contrôle de sa vie.
Un pas pour arrêter de rester spectateur en se demandant si (quand) on va finir par craquer.

Je ne me suis pas laissé le temps de réfléchir. Je n’ai pas fait de calculs.
Il y a des fois où il faut être aveugle pour ne pas voir les signaux que la vie nous envoie.

A la minute où j’ai pris ma décision, j’ai senti un grand poids s’envoler.

Commentaires récents

Alain dans Biais de croyance
dieudeschats dans Tout est relatif
dieudeschats dans J’ai mal
Magali dans Tout est relatif
AlainX dans J’ai mal

Archives

Conditions d’utilisation

Vous pouvez utiliser les textes et photos de ce site à condition que vous en citiez/linkiez la source et que l'usage ne soit pas dégradant.
Aucune utilisation à des fins publicitaires (i.e. commerciales, politiques, etc.) n'est autorisée.
Si vous souhaitez utiliser une photo à des fins privées (fond d'écran, etc.) : servez-vous, c'est fait pour !!

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.