You are currently browsing the category archive for the ‘Chats’ category.

Une sœur de cœur concluait ses réflexions par un « c’est rigolo, on approche les hommes comme on approche les chats ». Chacune avec sa façon bien à soi…

Alors, vous, comment approchez-vous les chats ? 🙂


N.B. : il se peut que je publie l’une ou l’autre prochaine note sous mot de passe car je ne veux pas infliger mes débordements sentimentaux à tout le monde, ni que Gogole s’en empare.

Bande-son : Le poème harmonique – Blanche biche

Le jour de la fête nationale, beaucoup de gens « biberonnent »…

Moi aussi, mais pas de la même façon 😉

Il y avait bien une brave Margot dans les invités, seulement elle doit avoir l’âge de la Margot originale ^^

Peut-être que ce chaton, une fois sevré et soigné, rejoindra Miss & Bimini.

Voici donc le charmant chat des voisins, un fougueux jeunot au pelage d’une douceur incomparable – mais d’humeur un brin mordique.

Les couleurs des photos sont un peu tristounes, par manque de lumière.

C’est un chasseur redoutable, contrairement aux nôtres. Ses yeux ronds me font penser à feu Büyück…

Avec Bimini il y a des hauts et des bas, des périodes « viens manger à la maison j’ai de la pâtée » et des périodes « dégage, tu pues du cul bec ».

Le jeu du « C’est pas moi, c’est pas lui » avec Miss.

Bimini tousse de plus en plus souvent, on ne sait pas trop quoi faire à part lui donner de la cortisone 😦

Miss est toujours aussi fofolle et gentille. Elle marche toujours de travers et a pris un peu de gras son poids d’hiver.

Vendredi soir dans la pénombre j’entrouvre le volet et la porte-fenêtre pour faire sortir Bimini.

Eh oui les chats sont des animaux nocturnes même si beaucoup ont tendance à l’oublier ! Le jour il roupille à l’intérieur, la nuit il chasse la souris, a un rendez-vous galant, se bat avec les racailles, fête le sabbat travaille.

Bon ok parfois il prend congé, quand il fait trop froid ou trop pluvieux. Ou quand il y a trop de bastons avec des matous peu recommandables, à la saison des amours.

Bref, vendredi soir alors que je tentais de m’endormir j’ai cru entendre des bruits étranges. Comme nos nouveaux châssis, à peine posés, avaient déjà subi une triple tentative d’effraction, je me suis relevée. Les bruits ont cessé.

Au matin AàG a eu l’explication. Il a trouvé le chat du voisin entre la porte-fenêtre et son volet…… heureusement le jeunot n’est guère épais et a pu s’étendre dans cet espace pour prendre son mal en patience !

Pas traumatisé pour un sou, il n’a pas choisi de s’enfuir dans le jardin mais bien de rentrer dans la maison 😯 Histoire de recevoir quelques câlins et d’aller inspecter le bol. Les aventures, ça creuse !

A la prochaine occasion je vous prendrai le portrait de ce charmant prisonnier, un doux noiraud avec étoile blanche au poitrail et des yeux, ah des yeux…

Photos pas du tout artistiques, prises dans l’obscurité de l’alcôve le jour de la St Valentin…

Et vas-y que je te léchouille !

« Vient-elle dans la maison ?? » s’inquiétait une âme charitable…

Eh bien aussi incroyable que cela paraisse, Miss est devenu un vrai chat de divan !

Ils se font des papouilles à fondre devant, et des poses adorables mais alors du vrai kawaï-qui-tue-trop-choupinou… Las, le manque de lumière et le bruit de l’appareil photo ne m’ont pas encore permis de saisir ces instants !

Hier soir, grands vents et fortes pluies. Miss demande à rentrer, comme elle le fait parfois. Rien d’étonnant.

Vu la météo, je referme derrière elle mais ça ne l’inquiète pas. C’est déjà un peu plus étonnant, vu les circonstances récentes l’ayant rendue plutôt méfiante.

Elle lorgne sur le canapé, s’installe finalement sous une chaise, et ne demande pas à sortir après 5 minutes. Ni après 10 minutes. Ni après 20 minutes.

– Euh Miss, il est 22h là, moi je vais dormir ! Je t’ouvre la porte.
– Sans façon, je reste.
– Je te conseille de sortir, sinon tu vas être enfermée pour la nuit.
– Nan, pas envie.
– La dernière fois ça s’est mal passé…
– Oui mais là c’est moi qui l’ai décidé.

Un peu stressée, j’ai fait pas mal d’allers et venues au début, pour voir si tout se passait bien. Elle est restée tranquillement enfermée jusqu’à 2h du matin. Sans paniquer, sans miauler, rien !

A ce moment Bimini a miaulé de façon à réveiller toute la maisonnée, histoire qu’on le laisse sortir. Miss était en train de roupiller tranquillou sur le fauteuil. J’ai préféré qu’elle sorte aussi, sinon je sentais bien que ma nuit allait encore être interrompue… elle l’a fait à contre-coeur.

Je suis complètement estomaquée, c’est la première fois que Miss agit ainsi ! Certes le temps était pourri et il y a un matou territorial qui fait peur, mais tout de même 😯 S’apprivoiserait-elle ?

Ce soir il y a toujours du vent mais la pluie a cessé. Miss est sur le seuil de la porte-fenêtre et ne daigne pas mettre une seule pattoune dans le salon malgré mes invitations répétées… quand je vous disais que c’est l’esprit de contradiction incarné !

Après une journée et une nuit d’enfer, on décide d’élargir le périmètre à la cuisine et au salon. Ça ne suffit pas à calmer la Miss, qui donne toujours autant de la voix.


Cherche issue, désespérément.

Miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou…

Bimini en a ras-les-oreilles et lui feule dessus, outré d’un tel manque de dignité. Il faisait moins le fier le soir du déménagement, mais chut ! :mrgreen: Lui qui était redevenu zen, est manifestement angoissé par le comportement de Miss.

Miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou…

Dès qu’elle en a l’occasion, elle tente de défoncer portes et fenêtres avec une énergie incroyable – surtout qu’elle n’a quasi rien mangé depuis vendredi. Même les aliments les plus appétents ne rencontrent pas beaucoup de succès…


Elle nettoie consciencieusement les vitres avec ses griffes.

Comme nous n’avons pas d’abri de jardin dans la nouvelle maison, on va chercher une belle grande niche d’occasion. Elles sont toutes conçues pour des chiens mais ce n’est pas grave, celle-ci fera l’affaire. On la bricolera pour l’hiver.

Miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou…

Comme Miss ne sait plus sauter depuis qu’elle a fait une espèce d’accident cérébral, je me dis qu’on pourrait essayer d’entourer cette niche de grillage à poules. Dans cet enclos extérieur elle stresserait sans doute moins qu’enfermée dans la maison ?

Miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou…

Aussitôt dit, on se met au boulot ! Une fois déposée dans l’herbe, Miss fonce dans les coins du grillage et cherche par tous les moyens à le franchir. Tous les moyens sauf par le haut, comme prévu. Elle ne tente pas de sauter, grimper, ni même passer par le toit de l’abri. Elle n’arrête pas de miauler et ne semble pas moins stressée.

On reste avec elle un certain temps pour la rassurer, observer ses tentatives et renforcer les points faibles du dispositif, puis on rentre pour la laisser s’habituer. Cinq minutes plus tard, elle escalade le grillage, très laborieusement certes, mais le temps d’intervenir c’est trop tard, elle file dans les buissons…

Plus aucun miou-miou 😐

On ne la poursuit pas, afin d’éviter qu’elle ne s’éloigne davantage. On ne la verra ni ne l’entendra de toute l’après-midi. A 22h30 je demande à AàG « c’est dans ma tête à force d’en entendre non-stop ? ou bien il y a de ténus miaulements ? » Il écoute et conclut que c’est dans ma tête. Sauf que 10 minutes plus tard, il les entend aussi !

Miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou…

Il ouvre la fenêtre et appelle. J’enferme Bimini dans la cuisine et vais appeler sur la terrasse. Rien.
On se recouche et un quart d’heure plus tard c’est le même cirque.

Miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou…

Je retourne dans le jardin et vois Miss devant la fenêtre ! J’ouvre, elle ne part pas. Je lui lance des croquettes, étonnamment elle les mange. Elle s’approche et se fait un bon petit repas, je m’assieds à côté et la caresse. Je ne vous raconte pas mon soulagement !!

Après cela, elle viendra s’installer sous la fenêtre de notre chambre et… c’est reparti pour un tour 👿 😥

Miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou miaou !!

Rhaaaa pitié Miss… besoin… dormir…

Je ferme la fenêtre. 1/4h plus tard j’entends un feulement, je rouvre en vitesse et vois une ombre de chat s’enfuir. Miss est toujours là, ouf. Il est minuit passé et on va peut-être pouvoir enfin fermer l’œil ?

80 miaulements à la minute, sans discontinuer depuis qu’on a réussi l’attraper hier matin.

Une salle de bain, une fenêtre et une cage de transport en cours de destruction.

Une nuit de folie.

Même Bimini finit par lui cracher dessus…

Au secours !

Ciao Mousty. Tu nous manqueras, petit chat…

Il est gris et blanc avec de gros yeux orange globuleux et une face aplatie façon persan. Un collier bleu. Je l’ai vu pour la première fois ce matin, il était en train d’essayer de se battre à travers la vitre de la porte-fenêtre avec Bimini tétanisé par tant d’agressivité !

Quand il m’a vue approcher, il n’a pas eu peur. Quand j’ai ouvert la porte-fenêtre et que je lui ai dit « et alors ? », il n’a pas bougé et m’a immédiatement feulé dessus 😯

Je lui ai feulé dessus aussi, alors il s’est tassé un peu, surpris. Ni les grands gestes, ni les « allez, va-t’en ! », ne l’impressionnent. Il se sentait manifestement déjà chez lui sur la terrasse.

Il a fini par partir sous mes feulements, mais ça promet bien du plaisir pour la suite ! Je me demande quel nouveau voisin nous a apporté cette terreur dans ses cartons…

Commentaires récents

radenec sur Awélé
MAG sur Awélé
MAG sur Des hommes & des chat…
dieudeschats sur Des hommes & des chat…
dieudeschats sur Awélé

Archives

Member of The Internet Defense League

Conditions d’utilisation

Vous pouvez utiliser les textes et photos de ce site à condition que vous en citiez/linkiez la source et que l'usage ne soit pas dégradant.
Aucune utilisation à des fins publicitaires (i.e. commerciales, politiques, etc.) n'est autorisée.
Si vous souhaitez utiliser une photo à des fins privées (fond d'écran, etc.) : servez-vous, c'est fait pour !!

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.