You are currently browsing the tag archive for the ‘sarkozy’ tag.

Tandis que Nicolas Sarkozy s’amuse à détourner l’attention publique en portant plainte pour « faux, usage de faux et recel » contre le Nouvel Observateur, le Parlement a autorisé la ratification du Traité Européen de Lisbonne, au mépris de tout principe démocratique. Afin de permettre cette ratification, le gouvernement avait dû préalablement modifier la Constitution (proposition adoptée lundi dernier). Il ne reste plus à Sarkozy ou Fillon qu’à signer et le tour est joué.

Dans un autre genre, l’enfermement à vie a été adopté par le Parlement, toujours à l’initiative de Sarkozy. Pardon, j’aurais dû dire « la rétention de sûreté« . Il s’agit de pouvoir enfermer indéfiniment les gens à leur sortie de prison (ce sera très pratique, dans un futur proche, pour les prisonniers d’opinion et autres dissidents anti-sarkozystes). Avec effet rétroactif qui plus est, ce qui est purement anticonstitutionnel. Heureusement, l’opposition a déposé un recours devant le conseil constitutionnel.

Le Sénat n’est pas en reste puisqu’il a créé un « délit de fauchage » – qui ne concerne que les champs transgéniques bien sûr, c’est taillé sur mesure ! Et tenez-vous bien, ça peut monter jusqu’à 3 ans de prison et 150.000 euros d’amende… Y a pas à dire, les lobbies ont bien travaillé !!

Allez, de meilleures nouvelles pour terminer : des supermarchés ont décidé de réduire leurs ventes de thon rouge (mais pas d’autres espèces de thon « moins » menacées) et la montagne de Kaw, zone de grande biodiversité en Guyane, devrait finalement être préservée de l’exploitation minière.

Autour de Lucie chantait :

Je sais, on ne peut pas tout avoir, pourquoi s’y faire ?
On ne peut pas vouloir tout à la fois.
Je choisis d’essayer encore une fois…

Alors donc, je relaie les deux ! Au diable les varices 😉

En premier lieu, un (large) extrait d’une lettre ouverte trouvée chez Valérie de Haute Savoie et adressée à Nicolas Sarkozy. Je trouve la formule de politesse employée particulièrement jubilatoire !

« Monsieur le Président de la République,

C’est avec beaucoup d’attention que j’ai lu votre discours du 20 décembre 2007 à Rome. Je ne peux m’empêcher de vous écrire combien il m’a indignée et blessée, sans doute comme beaucoup de Français.

Votre perception parcellaire de notre Histoire et de notre culture est surprenante. Il semble, selon vous, que le monde a commencé à exister avec la chrétienté. Avant, c’était le néant et là seulement apparaissent les origines de notre culture. (…) Il est exact que la religion catholique nous a imposé pendant plusieurs siècles son carcan culturel, sa confiscation des sciences et le pouvoir politique de droit divin, avec tous les malheurs, les guerres et les violences qui les ont accompagnés. Toutefois, vous, Monsieur le Président, qui aimez les ruptures, vous ne pouvez oublier que nos ancêtres ont rompu avec le Divin, malgré plusieurs soubresauts, entre 1789 et 1905. Ces racines-là, avec celles issues de la Commune et de l’histoire du Mouvement Ouvrier, sont chères à beaucoup d’entre nous. (…)

(…)

Par ailleurs, Monsieur le Président, je trouve surprenant votre classement des citoyens en deux catégories de valeurs inégales : les bons citoyens, croyants et donc aptes à connaître la morale, et les autres qui ne peuvent accéder à aucune éthique parce qu’ils n’ont pas l’Espérance. (…) D’ailleurs, est-il nécessaire de craindre le jugement de Dieu ou de vouloir mériter le Paradis, d’acheter des indulgences en allant à Lourdes lors de la visite papale, d’espérer un pardon en confessant ses fautes, pour distinguer le bien et le mal ? Vous refusez de reconnaître tout souci de la morale aux agnostiques et aux athées qui sont souvent des humanistes. (…) Leurs efforts pour améliorer la condition humaine, les choix rationnels qu’ils font dans ce but en donnant ainsi un sens à leur existence, n’ont-ils pas autant de valeur qu’une morale imposée par un dogme et uniquement fondée sur l’Espérance ?

Il est vrai que la morale n’est pas la même pour tous les individus :

– Etablir des privilèges fiscaux et juridiques pour les plus fortunés d’une part , et d’autre part organiser la paupérisation des classes moyennes et des plus défavorisés,
– Risquer la désespérance dans nos ghettos de banlieue où le chômage des jeunes bat tous les records et n’y répondre que par l’envoi de la force publique,
– Etaler un luxe tapageur et, dans le même temps, diminuer le pouvoir d’achat des retraités et augmenter les dépenses des malades les plus atteints,
– Mettre en place la concurrence entre les salariés, les diviser à propos de prétendus privilèges, leur faire miroiter une amélioration « au mérite » et leur faire accepter ainsi le harcèlement au travail, l’idée de la nécessité d’un zèle qui en conduit certains à la dépression et parfois au suicide,
– Installer un tel climat de terreur que des adultes et des enfants se jettent par la fenêtre à l’arrivée de la police,
– Ecarter du domaine de la loi subrepticement des éléments essentiels de notre Code du Travail pour pouvoir les modifier plus facilement,
– Faire condamner la France, à son grand déshonneur, par l’ONU et par l’Union Européenne pour la manière dont y sont traités les demandeurs d’asile et les personnes incarcérées… et ceci n’est pas une liste exhaustive, mais des exemples.

Faire ces choix, c’est peut-être conforme à votre morale, Monsieur le Président de la République, mais certainement pas à la mienne. Il est vrai que je suis une pauvre athée, citoyenne de deuxième zone. Pourtant, je pense que suggérer que cela pourrait être inspiré par une éthique religieuse serait faire injure aux croyants.

Vous aimez, paraît-il, le « parler vrai », aussi je vous ai écrit ce que j’avais sur le cœur.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de mon respect pour votre fonction et de mon profond attachement à notre République.

Danièle Dugelay, citoyenne française, Saclay »

Ca met de bonne humeur, non ? 🙂

En deuxième lieu, un article de George Monbiot dans le Guardian, histoire de vous changer du Monde ou du Soir 😉

Je suis sûre que vous apprécierez le titre : In this age of diamond saucepans, only a recession makes sense.

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais, je vous invite à lire la traduction française dans le Courrier international.


Edit> Le lien précédent ne semble plus disponible aux non-abonnés, donc voici une autre adresse.

Hypocrisie habituelle ? Effet d’annonce à deux balles ? Apparition de la Vierge ?
Ou aurait-il enfin lu le livre d’Edgar Morin « Pour une politique de civilisation » ?
Bon ok, plutôt rien de tout cela et simplement des coups tordus qui se préparent, encore… mais laissez-moi rêver deux minutes !

Nous ne pouvons pas espérer changer nos comportements et nos façons de pensée si nos critères de la richesse restent les mêmes. Nous avons besoin de prendre en compte la qualité et pas seulement la quantité pour favoriser un autre type de croissance. Il faut changer notre instrument de mesure de la croissance.

Passer du quantitatif au qualitatif, et donc du « travailler plus pour gagner plus » au « travailler moins pour vivre mieux » ?? (cfr. le Courrier international de ce mois)

Il aurait également annoncé le lancement d’une réflexion sur la suppression totale de la publicité sur les chaînes de télévision publiques – ce qui, entre parenthèses, a beaucoup plu aux actions de TF1 et M6… j’en connais qui disent d’ores et déjà merci au président, et ce ne sont pas les antipubs.

« Il », c’est bien Nicolas Sarkozy, oui oui. On sent qu’il est à nouveau en campagne hein ? 😉
Rassurez-vous, le reste de ses propos est plus conforme à ce qu’il a l’habitude de déclarer, malheureusement !

Bon il y a de fortes probabilités qu’il crée juste un nouvel instrument de mesure de la croissance qui lui soit favorable, et c’est tout, mais la remise en cause est déjà un premier pas en soi.
Pareil pour la pub, jeter le pavé dans la mare c’est toujours ça de pris.
Pour le reste, même pas besoin d’attendre pour voir, c’est garanti 100% vent.


Edit> allez voir la réaction de la presse belge pour un autre éclairage…

Aujourd’hui, c’est José qui fait le blog 😉
Allez donc lire ces deux articles, vous m’en direz des nouvelles ma brave dame !

Parle à mon cul… (oui José est parfois un peu vulgaire, faut pas lui en vouloir ;-p)

Et sa « suite » (qui vaut la lecture) :

Démocratie d’apparat

Réfutations est un film de Thomas Lacoste.

 » Seize militants et chercheurs, seize regards acérés sur le monde que nous prépare Nicolas Sarkozy. Ni haine, ni diabolisation, mais la réalité d’une droite décomplexée en passe d’accéder au pouvoir. Une déconstruction implacable de la rhétorique sarkozyste, à voir d’urgence… Avant qu’il ne soit trop tard ! « .

Il est divisé en 4 vidéos d’environ 1/4h et vous pouvez les visionner sur ce site.
Les intervenants sont très variés : sociologue, économistes, juriste, médecin, ethnologue, etc.

La 1ère vidéo aborde la démocratie, la fiscalité, le temps de travail et les retraites, ainsi que les services publics.

La 2ème évoque les soins de santé, l’école, la recherche et la culture.

La 3ème partie est consacrée à la vision néo-colonialiste de Nicolas Sarkozy, à l’expérience de Resf, à l’immigration et à l’instrumentalisation des femmes et du féminisme.

La 4ème vidéo parle de la justice, des institutions, de l’atlantisme et des politiques internationales.

Vous pouvez également consulter chaque chapitre séparément sur dailymotion.com. A regarder, et à diffuser…


Note des Auteurs :
Ce film est libre de droit. Nous vous invitons à en assurer la diffusion la plus large (le faire connaître, circuler, projeter, etc.). Il peut aussi être publié sur des sites internet. Nous vous demandons cependant une seule mention obligatoire :
« Pour soutenir cette action, qui en appelle de nouvelles, vous pouvez acheter le DVD du film Réfutations sur le site http://www.lautrecampagne.org ou par chèque (10 euros) à l’ordre de l’Autre association, 3 rue des Petites Ecuries, 75010 Paris. »

Je ne pense pas vous en avoir déjà parlé (dans le cas contraire, il est autorisé de me dire que je radote) : il y a quelques semaines, la Ligue des Droits de l’Homme a « noté » les candidats du premier tour. Les écologistes arrivaient en premier avec 19,14 /20… mais bon avec cette connerie de « vote utile », ils n’avaient de toute façon aucune chance de passer.

Ségolène Royal, quant à elle, s’en sort avec 12,14 /20.
Nicolas Sarkozy arrive bon dernier et nous fait un magnifique score de 0,57 /20 !!

A noter que c’est le seul candidat qui n’a pas daigné répondre aux questions adressées par la Ligue, ce qui en dit long sur sa considération du dialogue et des droits de l’homme. Il a donc été noté sur base de son programme et de ses déclarations publiques.

Déjà qu’au niveau écologie son programme était en-dessous de tout… si même la Ligue des Droits de l’Homme s’y met, je pense qu’on a tous le droit de faire pipi dans notre culotte tellement ça fait peur.

Source et détails des résultats : Communiqué de la LDH (découvert via José)

Pont c’est pas tout ça mais ce week-end, je vais prendre l’air ! Pien sûr, ça veut dire que je vais encore prendre du retard dans mon compte-rendu breton, mais pont…

Le premier pont de l’année, c’est sacré !

Pour vous dérouiller les zygomatiques, je ne peux m’empêcher de vous relayer cet article du célèbre Canard trouvé chez Patriarch (cliquez pour que ce soit lisible) :

Commentaires récents

Alain dans En mode colibri
Jennifer.muller dans Rigole d’Yonne : l…
Zia Darma dans En mode colibri
Alain dans En mode colibri
Hervé dans En mode colibri

Archives

Conditions d’utilisation

Vous pouvez utiliser les textes et photos de ce site à condition que vous en citiez/linkiez la source et que l'usage ne soit pas dégradant.
Aucune utilisation à des fins publicitaires (i.e. commerciales, politiques, etc.) n'est autorisée.
Si vous souhaitez utiliser une photo à des fins privées (fond d'écran, etc.) : servez-vous, c'est fait pour !!

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.