You are currently browsing the tag archive for the ‘Cévennes’ tag.

Ceci est une note pique-assiette !
– deux photos prises par AàG dès potron-minet avant le café, donc *très* méritoires :mrgreen:
– un texte de Pablo Neruda lu chez une fleur bleue
– une musique trouvée sous l’influence conjuguée d’un chevalier des temps modernes (sur cheval d’acier) et d’un elfe portant hache.

Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
ne se risque jamais à changer la couleur
de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les cœurs blessés

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !
Risque-toi aujourd’hui !
Agis tout de suite !
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d’être heureux !

Des envies de montagnes, des montagnes d’envies.
L’espace de quelques jours, reposer ses yeux et vider sa tête…

Seuls les grands espaces vides nous emplissent ainsi.
S’il devait rester un creux, il serait comblé par le chant des merles et l’odeur du thym serpolet.

Il s’agit de quatre différents visages du même lieu : le col de Chalsio à l’aube, en pleine journée et au coucher du soleil.

Tiens, il me restait deux photos des Cévennes, oubliées dans un coin… elles font hivernales plutôt que printanières, mais ça tombe bien, je me rafraîchis un peu en les regardant !

Rarement vu autant de noeuds dans un tronc d’arbre… pour un peu on dirait les poils feutrés de Maé 😛

A quoi servaient ces deux « choses » ? Je vous rassure, c’est infiniment moins difficile que le « qui est-ce » de la fois passée 😉

Du vert tendre, de l’eau vive, de l’ombre fraîche, du relief à l’arrière-plan… et du calme, beaucoup de calme.

Je trouve ces photos très relaxantes, surtout la deuxième.

Encore quelques photos pour illustrer la lumière cévenole à travers ces charmants petits villages de pierre perdus dans la forêt et parfois surplombés par d’impressionnantes falaises…

Ci-dessus on peut voir quelques terrasses de culture.

Voici la même maison dans la lumière de l’aube et celle de midi :

Ce qui est bien au printemps, c’est que la nuit est longue. Cela permet d’admirer les lever et coucher de soleil tout à son aise… En voici une version parmi d’autres, en bleu et rose.

La lune et le pylône électrique… il ne fait pas encore nuit, contrairement aux apparences.

Aujourd’hui, je vous invite à prendre la route des causses au printemps !

Quelques barrières pour les troupeaux et, au loin, une vieille ferme avec une éolienne délabrée… pas d’autre signe de vie humaine.
Ce que vous voyez au milieu, c’est la pluie qui arrive ! On a même eu un peu de grêle…

Qu’est-ce qui est fleurs, qu’est-ce qui est cailloux ?

Changeante, perçant timidement à travers la brume ou aveuglante dans le ciel bleu, la lumière des Cévennes m’a beaucoup plu.
Du levant jusqu’au ponant, qu’elle soit crue ou douce, elle sublimait toujours la végétation, les vieilles pierres… une invitation permanente à la promenade !

Pour un peu, cela aurait pu être des drapeaux de prière tibétains 😉

Les chenilles processionnaires et leurs nids étaient malheureusement omniprésents…

Les Cévennes, c’est aussi ça : cette rivière chargée en fer et en métaux lourds, dont la source acide est bleue tant elle est polluée à l’arsenic…

Commentaires récents

Alain dans En mode colibri
Hervé dans En mode colibri
Alcib dans J’aurais dû être boucher…
Alain dans En mode colibri
Hervé dans J’aurais dû être boucher…

Archives

Conditions d’utilisation

Vous pouvez utiliser les textes et photos de ce site à condition que vous en citiez/linkiez la source et que l'usage ne soit pas dégradant.
Aucune utilisation à des fins publicitaires (i.e. commerciales, politiques, etc.) n'est autorisée.
Si vous souhaitez utiliser une photo à des fins privées (fond d'écran, etc.) : servez-vous, c'est fait pour !!

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.