You are currently browsing the tag archive for the ‘100défislecture2018’ tag.

Ce Noël j’ai reçu un colis par la poste, il contenait un livre et une brève lettre de la part de… la banque 😯 Gü ? Oui oui, la banque ! Voilà une chose peu banale.

Il s’agit du livre Psychologie de l’argent. L’argent rend-il fou ? du psychologue Thierry Gallois, spécialisé dans les comportements de dépendance et prof à l’unif.

Bien qu’intriguée, j’avoue que je n’étais pas super motivée à le commencer : déjà parce que c’était l’initiative d’une banque (clignotements « attention méfiance »), ensuite bah l’argent occupe déjà beaucoup de place dans nos vies et je n’ai pas l’impression qu’il me rende spécialement folle… pas concernée donc ? C’est ce qu’on va voir !

Ce livre combine les 7 défis suivants :

19. la couverture est bizarre
30. qui vous a été offert
32. avec une couverture moche
47. auteur complètement inconnu de tous
56. le titre est une phrase
57. l’auteur a pour prénom Terry (comment ça, je triche ?)
63. avec un titre de 7 mots (je ne compte pas les l’)

Beaucoup de gens sont sans doute persuadés ne pas avoir de souci avec l’argent : pas de relation malsaine avec, pas de tabou à l’évoquer… ce livre aide à creuser un peu et réaliser que ce n’est souvent pas si simple qu’on aurait envie de le croire.

Thierry Gallois questionne notre rapport à l’argent, son usage et sa symbolique dans la société, sa façon de se substituer aux signes d’affection, de nous situer sur l’échelle sociale, la manière dont l’argent était considéré et discuté dans notre famille durant notre enfance, le « pouvoir » qu’il procure, etc.

Ce livre donne des conseils pour que nos enfants ne développent pas de troubles à ce sujet, il informe sur l’impact sur les relations de couple et les différents « modèles » couramment rencontrés, le stress généré, etc. Le tout avec des exemples (vécus) qui illustrent bien son propos.

L’auteur s’attarde ensuite sur les comportements pathologiques (avarice, achats compulsifs, jeux d’argent, accros au crédit, etc.) et nous propose de tester si nous sommes concernés.

Son dernier chapitre est consacré à des conseils pour mieux vivre avec l’argent qui n’est ni poison ni médicament mais simplement outil. A nous de l’utiliser en cohérence avec nos besoins et nos valeurs, et ne pas en faire un but en soi : il vaut mieux réussir sa vie que réussir dans la vie !

Personnellement ce bouquin m’a beaucoup fait réfléchir à la façon dont l’argent était considéré dans ma famille (et les impacts que cela a eus sur ma vision des choses, dans quel genre de schéma je suis à présent, etc.) ainsi que dans mon ex-couple. Au final j’ai trouvé vraiment intéressant et utile de faire ce petit travail d’auto-analyse et je le conseille à tou·te·s.

Me reste une question : à votre avis, dois-je envoyer un mot de remerciement à la banque ? :mrgreen:

J’ai trouvé dans la boîte à livres de mon quartier « Moi Zénobie reine de Palmyre », écrit par Bernard Simiot (1904-1996) en 1978, Goncourt du récit historique.

Ce livre combine les 10 défis suivants :

27. avec un personnage féministe
32. avec une couverture moche
35. un livre trouvé
41. avec trois « i » dans le titre
66. l’auteur n’est plus en vie
68. publié au XXe siècle
74. un livre que vous allez offrir
83. sélectionné pour un Prix
90. l’histoire fait voyager
91. l’auteur a un parent ou enfant lui aussi écrivain

Vous trouverez ici un résumé de ce roman historique instructif, à l’écriture agréable et à l’histoire captivante. Je n’ai pas regretté le voyage 😉 et le livre est d’ores et déjà promis à une amie.

Archives

Conditions d’utilisation

Vous pouvez utiliser les textes et photos de ce site à condition que vous en citiez/linkiez la source et que l'usage ne soit pas dégradant.
Aucune utilisation à des fins publicitaires (i.e. commerciales, politiques, etc.) n'est autorisée.
Si vous souhaitez utiliser une photo à des fins privées (fond d'écran, etc.) : servez-vous, c'est fait pour !!

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.