Toujours dans le cadre du défi de Melle Ambre :

La consolante – d’Anna Gavalda

Je suis tombée sur ce nom connu dans la boîte à livres. Je n’avais jamais rien lu de cette auteure, pour autant que je me souvienne. C’était l’occasion. Et puis la couverture était jolie.

L’écriture fluide m’a plu, certains diront que ce n’est pas de la grande littérature et que les ficelles sont parfois un peu faciles, peu importe : j’ai pris plaisir à le lire.

04. de plus de 600 pages
27. avec un personnage féministe
31. qui vous a fait pleurer – mais ça ne compte pas, il n’en faut vraiment pas beaucoup ces temps-ci
34. le livre est abimé (interdiction de l’abimer soi-même !)
35. un livre trouvé (dans la rue, dans une boite à livres,..)
54. l’histoire se déroule en France
80. la couverture n’a rien à voir avec le sujet

Le masque du jaguar – de Daniel Easterman

Un livre pour ceux qui aiment les films américains ; ils ne seront dès lors pas déçus par le scénario cousu de fil blanc, les stéréotypes et les incohérences !

35. un livre trouvé (dans la rue, dans une boite à livres,..)
39. qui se déroule dans un pays que vous souhaitez visiter
71. le titre est énigmatique