Bande-son : Pink Floyd – Wish you were here

Minuit et demi, l’heure du crime. Je quitte mon lit pour satisfaire un besoin naturel.

Je n’allume pas la lumière, la pénombre est suffisante pour distinguer le chemin. Souvent, même, je garde les yeux fermés. Je me fie à mes pieds.

Sauf que cette nuit-ci, j’ai fait une mauvaise rencontre.


nan je n’ai pas eu de fuite, dans aucun sens du terme 😉

Sur le retour, j’ai soudain rencontré le chambranle de la porte de la chambre. Et pour tout vous dire, il est bien plus solide que ma tête de bois.

Finalement si c’était cela la solution ? Je m’assomme et zou, finis les problèmes pour s’endormir !

Bilan devant le miroir ce matin : je me suis légèrement ouvert l’arcade sourcilière, mais c’est bien moins pire que cette fois-là. Ouf !