Autant je peux repérer le petit détail que personne n’aura vu, autant je ne remarquerai pas que cette amie s’est coupé les cheveux, je ne reconnaîtrai plus tel collègue parce qu’il s’est rasé la moustache, je n’identifierai pas telle personne car croisée en dehors du contexte habituel… mais je ferai au contraire la bise à une inconnue dans le train en pensant que c’est une copine.

Bref je ne suis pas du tout physionomiste et mon sens de l’observation défaillant fait l’objet de gentilles mais régulières moqueries !

Si AàG me demande à quoi ressemble le passant qu’on vient de croiser, je serai bien en peine de lui répondre. Lui c’est l’inverse, il a une mémoire photographique et sera même capable de vous dire la couleur de ses yeux.

L’université de Cambridge a mis en ligne un test permettant d’estimer nos capacités de mémorisation faciale.

L’internaute moyen obtiendrait 80%. Sans surprise AàG a pulvérisé ce score en parvenant à 93%, et moi j’ai obtenu… 74% ! 😯 Je m’épate moi-même, ce n’est pas si loin de la moyenne !!
Au quotidien, serait-ce donc davantage un problème de concentration ou d’attention sélective ?