Oui, pourquoi donc les médias qualifient-ils de « garçon » ou « adolescent » des humains de par exemple 19 ou 24 ans… alors qu’ils écriront « adolescente » ou « jeune fille » (voire « jeune femme », si si !) pour des humaines de 8 ou 11 ans ?

C’est récurrent et ça a le don de m’agacer !

Tout comme hier au boulot quand un formateur extérieur a proposé de faire travailler les chefs sur des cas pratiques. Exemple : « Marie arrive en larmes dans votre bureau ».

J’ai demandé si, tant qu’à faire, on pouvait éviter les stéréotypes de genre. La réaction fut « ah oui c’est vrai, c’est la journée de la femme demain ! »……