Hier soir, grands vents et fortes pluies. Miss demande à rentrer, comme elle le fait parfois. Rien d’étonnant.

Vu la météo, je referme derrière elle mais ça ne l’inquiète pas. C’est déjà un peu plus étonnant, vu les circonstances récentes l’ayant rendue plutôt méfiante.

Elle lorgne sur le canapé, s’installe finalement sous une chaise, et ne demande pas à sortir après 5 minutes. Ni après 10 minutes. Ni après 20 minutes.

– Euh Miss, il est 22h là, moi je vais dormir ! Je t’ouvre la porte.
– Sans façon, je reste.
– Je te conseille de sortir, sinon tu vas être enfermée pour la nuit.
– Nan, pas envie.
– La dernière fois ça s’est mal passé…
– Oui mais là c’est moi qui l’ai décidé.

Un peu stressée, j’ai fait pas mal d’allers et venues au début, pour voir si tout se passait bien. Elle est restée tranquillement enfermée jusqu’à 2h du matin. Sans paniquer, sans miauler, rien !

A ce moment Bimini a miaulé de façon à réveiller toute la maisonnée, histoire qu’on le laisse sortir. Miss était en train de roupiller tranquillou sur le fauteuil. J’ai préféré qu’elle sorte aussi, sinon je sentais bien que ma nuit allait encore être interrompue… elle l’a fait à contre-coeur.

Je suis complètement estomaquée, c’est la première fois que Miss agit ainsi ! Certes le temps était pourri et il y a un matou territorial qui fait peur, mais tout de même😯 S’apprivoiserait-elle ?

Ce soir il y a toujours du vent mais la pluie a cessé. Miss est sur le seuil de la porte-fenêtre et ne daigne pas mettre une seule pattoune dans le salon malgré mes invitations répétées… quand je vous disais que c’est l’esprit de contradiction incarné !