Ce matin, la pluie et la faim ont poussé Miss à s’aventurer dans la maison. Las, elle était entre moi et la porte-fenêtre, et dès que je me suis rapprochée elle a filé dehors. On ne la lui fait pas !

Je me suis placée du « bon côté » et me suis affairée à prendre mon petit déjeuner sans faire le moins du monde attention à elle. Surtout, ne pas la nourrir. La gourmande est revenue.

Et pendant qu’elle vidait consciencieusement le bol de Mousty, hop ! Porte fermée. Miss n’a pas trop apprécié, elle a poussé quelques miaulements angoissés. Force m’a été de constater que, quand elle se sait dans l’impossibilité de fuir, la prise par la peau du cou l’immobilise très bien. Dehors, ça ne fonctionnait pas du tout.

J’ai pu opérer toute seule facilement et sans un seul coup de griffe. Le temps d’injecter le 0,1ml de cortisone à longue durée d’action et de la caresser un peu, la liberté lui fut rendue. Elle a immédiatement disparu… mais 5 minutes plus tard elle était de retour. Toujours pas rancunière 🙂 Je l’ai alors servie dehors pour qu’elle mange sans inquiétude.

J’espère que cela l’aidera à résorber ses symptômes…


Bande-son : Françoiz Breut – Je ne veux pas quitter