« Je pense que lorsque l’on voit les gens de l’autre côté – ou tout du moins lorsque l’on communique avec eux –, ils changent de statut à nos yeux : ils ne sont plus l’entité ennemie anonyme qu’il est si simple de haïr. »

« Quand vous arrêtez de voir les autres comme des êtres humains, vous cessez d’en être un vous-même. »

« C’est très difficile de vivre une vie sans espoir. Alors se battre pour une meilleure société donne un sens à sa vie. »

« (…) c’est comme si je ne pouvais plus respirer, il y a tellement de violence dans l’air, c’est presque impossible de contenir une telle violence. »

Ces citations sont extraites de cette belle interview : Pourquoi nous n’avons plus d’empathie pour Gaza.

Bande-son : Neil Halstead – Dreamed I saw soldiers (All dressed in white)