C’est ce qu’il a dû penser après Amélie, j’imagine. Heureusement c’est un phoenix.

Ashes
(ou si vous préférez la version minimaliste automnale avec le train qui passe 🙂 )