J’ai préféré protéger l’article précédent car je n’avais pas envie que les moteurs de recherche indexent ce contenu. Le mot de passe est on ne peut plus facile puisqu’il s’agit de mon pseudo in extenso.