Désolée pour la salve d’anciennes notes : je poursuis vaille que vaille le rapatriement des archives de 20six lorsque j’en ai le courage, car je crains une totale disparition. Je n’arrive même plus à m’y connecter.

Bon ce ne serait pas un drame non plus, on est d’accord… mais que voulez-vous, je suis sentimentale !