Point de vue d’Oxia sur les gorges de Vikos

Je suis assez attachée au principe « un jour de vacances = une note » mais là, après des heures passées à trier, j’ai bien dû m’avouer que c’était impossible… c’est clairement le jour où on a pris le plus de photos du séjour !

J’ai donc dû me résoudre à couper la poire en trois (pas en deux car la partie centrale n’est pas scissible).


Vue d’Ano Pedina depuis la fenêtre de la salle de bain

Le fond orageux qui avait commencé à se manifester hier soir a duré toute la nuit et est encore présent.

Parfois nous entendons le tonnerre au loin, on dirait que l’orage tourne d’une vallée à une autre sans parvenir à décider sur laquelle il va se déverser !

Nous retraversons Monodendri et la forêt de pierres (le nom n’est pas de moi, c’est indiqué « stone forest » sur les panneaux).

Un petit arrêt « panorama » en chemin…

Nous nous garons au bout de la route d’Oxia et empruntons le sentier empierré.

On arrive sur une plateforme rocheuse avec une vue plongeante sur les gorges.

Une iconostase est entourée de pierres avec des inscriptions.

On voit bien, serpentant entre les flancs boisés, les galets blancs du lit de la rivière à sec.

Difficile de réaliser qu’on surplombe environ 900 mètres de vide…

J’ai bien aimé faire des tas de macros sur des plantes séchées mais alors ne me demandez pas leur nom ^^’

On se dit que notre chemin de la veille doit passer juste en-dessous.

Il ne s’agit pas qu’un petit rigolo lance un caillou du haut de la falaise « pour voir », gloups !

Par exemple le même genre de petits rigolos qui se sont amusés à taguer la roche le long du chemin 🙄

La vue est plus majestueuse et impressionnante en vrai, c’est sûr…

Voici la fameuse vallée latérale qui nous avait fait attendre, hier.

Les couleurs évoluent rapidement avec l’arrivée du soleil.

Euh oui on a un peu mitraillé ! Vous commencez à comprendre la difficulté du tri ? :mrgreen:

Je ne sais pas identifier ce que c’est là non plus, mais j’ai trouvé ça très esthétique !

C’est pas tout ça mais il nous faut décoller de ce paysage hypnotisant ! On a une longue journée qui nous attend.

Bon allez, juste une dernière pour la route…