Honte sur moi, je n’avais jamais pris le temps de partager les photos de la visite que nous fîmes à l’abbaye (« abeille », comme prononce une collègue italienne 🙂 ) de Villers-la-Ville en bonne compagnie (oui, ça date !).

La paternité des photos revient à AàG.

La paternité des ruines revient à la révolution française.

La paternité des couleurs revient à l’automne flamboyant.