Il nous faisait tellement mal aux yeux dans le jardin, sous le soleil ininterrompu de cet étrange printemps, que nous l’avons appelé(e) Javel.

AàG – Son prénom c’est Aude.
ddc – Ah bon tu as réussi à voir, c’est une fifille ?
AàG – Oui, c’est Aude Javel.
ddc – …

Bon en réalité on n’en sait rien, mais ce n’est pas un mâle entier en tous cas. Ce qui est étonnant d’ailleurs, vu sa tête d’ex-taulard. Ça ne se voit pas trop sur la photo mais je vous assure qu’il a une gueule patibulaire !

Javel ne quitte plus les parages depuis plusieurs semaines, il n’était pas peureux mais pas très sociable non plus… jusqu’à il y a quelques jours. Depuis, Javel n’arrête pas de nous chercher, de nous regarder en miaulant de brefs appels rauques à déchirer le cœur, d’essayer d’entrer dans la maison, de se frotter aux jambes et de mendier des caresses.

En digne traîtresse que je suis, j’ai profité de ses bonnes dispositions pour lui mettre une pipette dans le cou. C’est passé comme une lettre à la poste ! Mais quelques instants plus tard, Javel s’est quand même dit qu’il y avait un truc pas net dans cette histoire 😆