Le petit chat est mort (Renaud)

Va donc pas pleurer
Y s’baladait peinard
Il avait pas d’collier
Il était libre d’aller
Et d’rev’nir pour bouffer
Il était même pas prisonnier
De ton amour insensé

T’aurais quand même pas
Voulu qu’y vive comme un con
Sur le canapé
Loin des gouttières des pigeons
C’était un aventurier
T’aurais pas voulu qu’on l’attache
Y t’aurais miaulé: « Mort aux vaches! »

Le petit chat est mort
Il est tombé du toit
C’est comme ça
Il a glissé sur j’sais pas quoi
Et patatras
On l’enterr’ra demain j’te jure
Dans un joli carton à chaussures

Le petit chat est mort
Et toi et moi on va couci-couça
A cause de quoi ? A cause que c’est
Chaque fois comme ça
Pourquoi c’est toujours les p’tits chats
Et jamais les hommes qui tombent des toits?

C’était un vrai sac à puces
Encore plus libre qu’un chien
Pas l’genre pour un su-sucre
A te lécher la main
Mais la liberté tu vois
C’est pas sans danger c’est pour ça
Qu’elle court pas les rues ni les toits

(…)

En vérité, il n’est pas tombé du toit. C’est l’âge qui lui est soudainement tombé dessus.
Nous avons dû nous résigner à appeler un vétérinaire inconnu pour qu’il vienne en urgence abréger ses souffrances.

Adieu Zorro… toi et ton sacré caractère, vous allez nous manquer cruellement 😥