Ces photos datent de mi-décembre, lors des premières ‘vraies’ chutes de neige – entendre par là : de quoi blanchir intégralement le paysage.

On a quitté le village pour monter dans le silence de la forêt, il n’y avait quasiment aucune empreintes humaines – mais bien celles d’un molosse !

On est arrivé sur le plateau où se trouvent les champs. Le soleil semblait à peine se lever, pourtant il était 11h.

Les chevaux n’avaient pas encore reçu à manger, le tracteur était seulement en train d’apporter une botte de foin à la première prairie, causant une certaine agitation équine :mrgreen:

Les poulains, malgré qu’ils soient presque aussi grands que leur mère, n’hésitaient pas à demander à téter !

Nous avons finalement vu arriver le bon gros toutou qui laissait ses empreintes partout. Il faisait une inspection de son territoire en courant, et a à peine pris le temps de nous saluer (j’aime autant !).

Pendant toute cette partie de la promenade, nous avons marché dans les traces d’un quad 🙄

Finalement on a atterri dans une zone qu’on ne connaissait pas, avec de grosses maisons dispersées dans la forêt.

On s’est posé pas mal de questions concernant les dégâts subis par cette grille 😆

Retour au chaud et aux chats…