J’ai adopté il y a une semaine des grains de kéfir d’eau (dit aussi kéfir de fruit), et après 48h de fermentation et 12h de repos j’ai enfin bu ce matin ma première gorgée de kéfir fait maison.
Frais, légèrement acidulé et pétillant, ce n’est pas mauvais du tout ! Elles ont fait du bon boulot mes colonies de levures et de bactéries 😀 (c’est gai d’avoir ses propres esclaves, si si… j’espère qu’elles n’auront pas le même triste sort que mon levain)

Je vais essayer en laissant macérer des feuilles de menthe (si les chrysomèles m’en ont laissées) ou en utilisant du sirop à la place de sucre.

En voyant cette masse de grains gélatineux, d’un blanc translucide, dans une grande bouteille d’eau trouble avec des bulles de temps à autre, AàG m’a demandé si c’était un résidu de cerveau dans du formol 😛 Quand les figues toutes gonflées remontent à la surface, faut avouer que c’est assez… clinique !

La prochaine fois je tente le « cidre » de kéfir (que les bretons et normands passant ici ne m’en veuillent pas !)