Voilà une idée originale lue chez Dilettante, qui propose une « écotaxe » volontaire sur les objets inutiles que nous achetons – ou acceptons. Plus de détails ici. Je trouve qu’il y a de l’idée…

Après, l’argent de ces taxes, vous en faites ce que vous voulez. Cela peut être seulement virtuel, c’est-à-dire servir juste de baromètre. Ou bien vous pouvez utiliser cet argent pour de bonnes œuvres, pour la recherche, que sais-je. C’est vous qui décidez, contrairement aux taxes que vous prélève le gouvernement…

Le but est simplement de prendre conscience – et garder à l’esprit – que le « pouvoir d’achat » sert en partie non négligeable à cela : acheter de l’inutile. Il faut donc se motiver à combattre en permanence l’influence du marketing sur nos (en)vies.

Halte au « j’achète donc je suis » ! En cette période de Noël, mais aussi le reste de l’année…