Au 1er janvier 2008, nous étions 10.666.866 habitants en Belgique, soit 82.332 personnes de plus en un an – augmentation due pour les trois quarts au solde migratoire.

Bien qu’il naisse statistiquement environ 105 garçons pour 100 filles, on dénombre un peu plus de femmes que d’hommes (51,0% de femmes et 49,0% d’hommes) du fait de la surmortalité masculine à tout âge, selon le SPF Economie.

Dans le même temps, il y a 6.482.033 véhicules en Belgique, soit 120.000 de plus en un an (+1,9%). Si on se restreint aux voitures, il y en a 5.130.578 (+1,6% en un an, ça s’accélère…) – cela sans compter toutes les voitures immatriculées en France ou au Luxembourg parce que ça coûte moins cher !

En combinant ces deux informations, on a donc 1 voiture pour 2,08 Belges… et cela ne tient pas compte des « tricheurs » (je n’ai pas d’estimation de leur nombre). Sachant qu’il y a dans une population bon nombre de bébés, d’enfants, d’adolescents, de personnes infirmes ou trop âgées, etc. qui ne sont pas conducteurs, je me demande quel est le ratio par rapport à la population active dans le sens des personnes « capables de conduire », et non « en âge de travailler » (pour lesquelles on considère généralement les 15-64 ans). Il faudrait au moins retirer les mineurs des statistiques, cela me semblerait plus réaliste, plus parlant.

A défaut de grive, considérons à titre indicatif la population active dans sa définition traditionnelle, qui se monte à 7.061.465 car 16,3% de la population a moins de 15 ans et 17,5% plus de 64 ans (ce dernier chiffre date de 2007, ça a certainement augmenté depuis). Le ratio moyen serait alors d’1 voiture pour 1,38 personne active… en milieu rural ça devrait logiquement être encore plus.
Si on considère également les utilitaires, cela monte à 1 véhicule pour 1,22 personne. Je ne vous parle pas des motos vous allez pleurez.

Heureusement les autobus augmentent aussi. Quid des vélos ? Je n’ai pas les chiffres sauf ceux du vol, qui augmentent, donc je suppose que les achats vont de pair…