Ce samedi 30 août 2008 aura lieu la 10ème nuit européenne des chauves-souris. Diverses activités sont organisées un peu partout, pour petits et grands : de la construction de nichoirs aux promenades nocturnes en passant par la visite de grottes ou la projection de vidéos. Profitez-en pour en apprendre plus sur ces vifs petits acrobates nocturnes, seuls mammifères pouvant vraiment voler !

Les espèces présentes dans nos régions sont de petite taille et utilisent la localisation par ultra-sons. Inoffensifs pour l’homme et très utiles pour la nature, ces insectivores jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de l’écosystème (environ 3000 insectes par nuit pour une pipistrelle !).

Malheureusement les chiroptères voient leur population se réduire comme peau de chagrin, principalement à cause des changements apportés dans son environnement par l’homme.
Voici un lien pour mieux connaître les chauves-souris ainsi que le site de Plecotus (Natagora).
Ci-dessous une dépêche du 25/08/2008 sur le site du Soir :

Les éoliennes, potentiellement dangereuses pour les oiseaux qui risquent de heurter les pales, le sont encore plus pour les chauves-souris, qui peuvent succomber aux chutes de pression observées à proximité des turbines, selon une étude parue aux Etats-Unis. Cette hécatombe pourrait à terme risquer de menacer ces animaux d’extinction avec un impact notable sur l’écosystème alors que les chauves-souris se nourrissent d’insectes nuisibles aux récoltes, craignent des experts. Quelque 90 % des corps de chauves-souris retrouvés près d’éoliennes montraient des signes d’hémorragie interne provoquée par un traumatisme résultant apparemment d’une chute soudaine de la pression de l’air appelé barotraumatisme. La moitié des chauves-souris tuées avaient des signes d’impact direct avec des pales d’éolienne.

edit> Ce serait une étude canadienne et il y a plus de détails dans Le Monde