Nous sommes aux trois quarts de notre tour du lac et l’obscurité commence à grandir doucement.



C’est le bon moment pour photographier le reflet des nuages sur les eaux du lac, légèrement ridées par le vent. Ci-dessous le vrai ciel 😉

Tout se calme, et la volaille s’apprête à plonger dans le sommeil.

Un superbe coucher de soleil embrase le ciel nuageux (pour ceux qui se poseraient la question : non, ces photos n’ont pas été retouchées).

Une dernière vue du lac, et ensuite un arrêt un peu plus loin sur la route, dans les tons mauves de la campagne endormie.