Commençons par le commencement : avant la Dordogne il y eût Orléans, où je suis restée un peu moins de 24h.

J’ai beaucoup aimé les portes 🙂

Comme Dark est un fervent pratiquant, nous nous devions de visiter de saints lieux. Quel dommage d’avoir raté les fêtes de Jeanne d’Arc !! ;-p

Détail sur les gargouilles :

Faut avouer, les sculpteurs savaient sculpter. C’est vraiment une entrée monumentale.

Je vous ai déjà dit que j’avais beaucoup aimé les portes ?

La nef centrale est majestueuse, et en certains endroits latéraux il y a encore les peintures des piliers et les étoiles du ciel.

Il faisait sombre et je ne vous dis pas ce que j’ai regretté de ne pas avoir de (tré)pied pour prendre ces pieds-là ! Je sais bien qu’il y a parmi vous des podophiles affirmés.

J’ai fait avec les moyens du bord, en posant l’appareil contre le mobilier présent pour le stabiliser. Du coup les photos ne sont pas très nettes, je m’en excuse, je n’ai pas eu assez de flair… cet ange non plus d’ailleurs :

Les prisons dorées ont-elles des serrures dorées ?

Les fleurs et les vitraux rivalisent de couleurs pour compenser l’obsurantisme l’obscurité des lieux.