Qu’offrir à des gens qui ont tout et bien plus encore ? Comment ne pas entrer dans le jeu de la surconsommation, de l’achat de mode, du gadget superflu ?

Je les vexerais à coup sûr si je ne leur offrais rien, ou trop petit, ou pas assez recherché à leurs yeux… je me sens piégée par la commercialisation de cette fête, par notre société matérielle qui rend les gens toujours insatisfaits. Il faut bien les frustrer pour qu’ils continuent d’essayer d’acheter le bonheur promis par les publicités… publicités innocentées par leurs propres victimes, c’est quand même fort.