Chaque matin, quand je rentre dans ma voiture pour partir travailler, je suis obligée d’ajuster mon rétroviseur central avec la furieuse impression qu’un nain a conduit ma Fifine la veille.

Chaque soir, quand je prends la voiture pour retourner chez moi, je suis obligée d’ajuster mon rétroviseur central avec la furieuse impression qu’un géant a conduit pendant la journée.

Heureusement, cela signifie aussi que je récupère la nuit (tous ?) les centimètres perdus pendant la journée. Du moins pour l’instant.

Les boules. (copyright BLOB)