Est-ce qu’attaquer la propagande, c’est attaquer la démocratie ?

Cette question est née de l’extrait suivant :

Dans ce qu’on qualifie de nos jours d’Etat totalitaire ou d’Etat policier, le contrôle est une tâche facile. Il suffit de brandir une matraque au dessus de leurs têtes et de leur en asséner un bon coup s’ils s’écartent du droit chemin. Cependant, à mesure qu’une société devient plus libre et se démocratise, on est forcé d’abandonner cette option. Il faut donc faire appel aux techniques de propagande pour recueillir le consentement. La logique est très simple. La propagande est à la société démocratique ce que la matraque est à l’Etat totalitaire.

Noam Chomsky