Ce week-end on a revu les petits choux.

Ils étaient deux cette fois, l’un cornu et l’autre pas, occupés à batifoler joyeusement dans le jardin, à se poursuivre en jouant manifestement… C’était trop mignon ! Ils se sont approchés encore plus près de la maison que la dernière fois. On a essayé d’en faire discrètement quelques photos mais le zoom de l’appareil numérique n’est pas fameux, et mon argentique n’avait – évidemment – plus de piles 😦

Je vous montrerai le résultat dans les prochaines jours. Ils ont l’air d’apprécier les petites pommes qui sont tombées à terre, et ma foi ils mâchent ça de manière très élégante. On croirait ma petite filleule en train de manger un chokotoff !

Victor me poursuit jusqu’à mon bureau maintenant.

Je suis retournée manger au parc la semaine passée, un jour miraculeux où il n’y avait pas de trombes d’eau. Victor nous a refait le même cinéma, pourtant je n’avais pas pris (en exprès) le sac de la sandwicherie. Il m’a suivie jusqu’au banc et ne nous a pas quittés des yeux pendant tout le repas, tentant des manœuvres d’approche quand il s’impatientait. J’ai essayé de lui jeter des olives, le malin n’allait même pas voir ce que je lui lançais.

Les autres mangeurs de sandwichs qui passaient à proximité n’avaient aucun succès, il n’en voulait qu’à nous ! Je ne comprends pas comment il me reconnaît. Je lui ai gardé un bout de pain pour le délicat moment où nous devons quitter les bancs et rejoindre la barrière du parc.

Aujourd’hui, quelqu’un a dû mal la refermer, et Victor en a profité pour aller se promener. Il a fait un sacré trajet (pour ses petites pattes), puisqu’il s’est retrouvé devant mon bâtiment ! Il s’est « garé » sur le parking, presque en face de ma fenêtre, et ne daignait plus bouger. Je suis sûre qu’il devait me chercher, au secours !
Si j’avais eu du pain, j’aurais pu faire le petit poucet et le ramener au parc, mais ce n’était pas le cas donc… J’ai appelé la sécurité pour leur signaler la fuite et ils l’ont ramené dans son parc (à la force des bras, un poids pareil, bravo messieurs !) Apparemment il y a UNE personne sur le site qui a des facilités pour prendre Victor. Et heureusement elle n’était pas en vacances.