Il ne manque plus qu’à ajouter un aileron sur le dos de Juliette et rajouter une petite musique pour faire monter l’angoisse…

La prochaine fois, je devrai cuire deux savonnettes.