Que d’aventures ce matin, je viens à peine d’arriver au bureau que je reçois un coup de téléphone d’un collègue qui travaille à l’autre bout du site, dans un pilote industriel :

-On a trouvé un petit chat, on ne sait pas quoi en faire, il a l’air d’être perdu et d’avoir faim ! On n’ose pas le donner à la Sécurité car on a peur de savoir ce qu’ils vont en faire… alors je me suis dit que j’allais t’appeler !

– J’ai des croquettes, j’arrive ! (Ne me demandez pas pourquoi j’ai un sac de croquettes pour chat au bureau, c’est une longue histoire)

C’est une adorable petite chatte noire avec un collier antipuce, elle doit avoir entre 6 et 8 mois. Pas de nom, pas de tatouage… j’ai téléphoné au vétérinaire du coin, il n’a pas reçu d’appel de disparition. En attendant, petit chat ronronne, demande des câlins et se goinfre de croquettes comme si elle n’avait pas mangé depuis des jours !

J’ai appelé une collègue-mémé-à-chats-comme-moi qui habite tout près, elle a amené une caisse de transport et on a déposé la chatte chez elle, avec « tout le confort moderne » (litière, croquettes, pâtée, eau, lait pour chat). Elle s’est encore empiffrée de pâtée – c’est là que je me dis, ce chat mange vraiment beaucoup. Oh oh, et son ventre a un arrondi bizarre là. Cette chatte attend des petits. Et meeeeerde !

Du coup, je crois qu’on n’a pas beaucoup de chance de retrouver ses maîtres, elle a dû être abandonnée à cause de ça. Que va-t’on faire de toi minette ? Une petite sœur pour Mousty ? Ça va lui faire beaucoup de gros changements en même temps, le pauvre… et les petits, on en ferait quoi ? 😐