mercredi 6 avril 2005, 9h50
Le GIR d’Aquitaine se trompe d’adresse

BORDEAUX (AP) – Une équipe du Groupement d’intervention régionale d’Aquitaine a commis une erreur d’adresse mardi matin à Bordeaux en défonçant la porte d’un jeune couple sans histoire, a-t-on appris mercredi.

Le couple avec un enfant était voisin d’un trafiquant de stupéfiants présumé qui a été interpellé par la suite. Ils habitent au 64 et le suspect au 64-bis du quartier de Bordeaux-Bastide. Le père de famille a été menotté au saut du lit devant son épouse et leur fillette. La scène s’est déroulée en présence d’une équipe de l’émission « Le Droit de savoir » de TF1.

Ce problème s’est déroulé le matin même de l’installation du nouveau directeur départemental de la Sécurité publique de la Gironde, Albert Doutre. Celui-ci a qualifié cette affaire de « regrettable incident ».

Le GIR intervenait sur commission rogatoire d’un juge d’instruction dans le cadre d’une enquête ouverte depuis plusieurs mois dans le cadre de laquelle 88 personnes ont été entendues, 64 placées en garde à vue, dont 11 incarcérées depuis le mois de janvier. Mardi, le GIR, épaulé par le GIPN, devait procéder à trois nouvelles interpellations.

SAU/Bg