Avec un titre pareil, serait-ce une note érudite ? Que nenni !

Ça m’a titillée cette histoire de « jouette », et moi j’aime bien lire des mots d’ailleurs sur le blog de France qui, comme son nom ne l’indique pas, est canadienne de son état (civil) et indienne de cœur… alors je me suis dit, pourquoi pas faire un peu de traduction entre langues francophones ? Seulement j’ai du mal à différencier ce qui est spécifiquement belge (ou disons « du nord de la francophonie européenne ») du reste.

Ainsi, savez-vous ce que c’est :

de la michepopote ?

du filet américain ?

du pain français ?

un cramique ?

un craquelin ?

un stoemp ?

un à-fond (ou affoner) ?

un maton ?

une couque ?

un pistolet ?

un nic-nac ?

de la salade de blé ?

du boding ?

une praline ?

une fricandelle ?

un chicon ?

un oiseau sans tête ?

une chique ?

un croustillon / smoutebolle ?

de la (miche)pape ?

une rawette ?

babeler ?

broubeler ?

sketter ?

une maison bel-étage ?

un renon ?

des crolles ?

un poque ?

schieve ?

de la cacaille ?

une slache ?

une arsouille ?

scherp ?

une biesse ?

une klette ?

avoir un boentje ?

berlic-berloc ?

du brol ?

blinquer ?

un avaloir ?

une berme ?

une bisbrouille ?

un quart d’heure académique ?

une farde ?

un syllabus ?

un auditoire ?

un guindailleur ?

les valves ?

un blocus ?

un minerval ?

brosser un cour ?

se faire péter / avoir une pette ?

un calottin ?

une penne ?

une candi ?

une fourche ?

un kot ?

un flat ?

une cassette ?

un copion ?

un jobiste ?

faire caillant ?

au vogelpik ?

dracher ?

spiter ?

une chienne ?

un peye / une meye ?

un cuistax ?

une tirette ?

un navetteur ?

un cumulet ?

un dikke nek ?

une lichette ?

en stoemelings ?

un dimanche ?

volle gaz ?

racrapoté ?

en rester paf ?

un lift ?

recta ?

les djoks ?

pelant ?

être en rote ?

un sous-bock ?

une loque ?

une snottebel ?

une omnium ?

une tute / tutute ?

un ring ?

un zot ?

sonner ?

toquer ?

un craboutcha ?

une dringuelle ?

et si on vous appelle m’fi ou ket ? 😉

potferdek !

fourte !

oufti ! nous voilà au bout de la liste, déjà longue et pourtant non exhaustive parce que je ne connais ni le bruxellois ni le wallon !