La chanson de l’amante démentie.

Je n’ai plus d’impatience à venir vous chercher
A la sortie du travail.
Plus d’urgence à défaire les agrafes.

Votre corps me travaille
Comme un terrain conquis
Dont j’aurais pris le pli.

La ville n’est plus ce décor de théâtre qui changeait sous mes pas.
Les passants ne jouent plus les figurants, les amis se sont émancipés de leur condition
D’éternels seconds rôles.
Ils ont plus de présence
Que nos deux coeurs battants n’ont maintenant d’impatience.

Les agrafes de l’amour se détachent chaque jour.

Jérôme Attal